Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

retour

Suppression

Suppression

La suppression peut être proposée sur la page de liste, en face de chaque item, ainsi que sur la page de détail. Si la suppression est peu fréquente, on peut éviter de la proposer au niveau de la liste: dans ce cas il faut accéder au détail avant de supprimer. C’est une étape de plus, mais c’est aussi une sécurité supplémentaire : l’utilisateur visualise le détail de ce qu’il va supprimer.

Dans tous les cas, bien sûr, on présentera un message de confirmation avant d’exécuter la suppression.

Une variante d’ergonomie couramment utilisée pour la suppression multiple consiste à présenter une case à cocher en face de chaque item de la liste, et un bouton permettant de supprimer tous les items sélectionnés.

C’est ce que l’on retrouve par exemple sur Yahoo!mail :

 

L’utilisateur peut sélectionner autant de mails qu’il souhaite, puis cliquer sur le bouton ‘Delete’.

En effet :

  • Elle alourdit la page de liste
  • Elle présente un petit risque de suppression erronée
  • Mais surtout, dans les applications web, le besoin de suppression en masse n’est pas courant.

Dans une application un peu élaborée, les requêtes ne sont pas juste exécutées, le traitement des requêtes coté serveur met en application des règles de gestion métier. Ainsi telle requête d’insertion, de modification ou de suppression peut échouer parce qu’elle enfreint certaines règles. Dans ce cas, il convient de signaler à l’utilisateur que la requête n’a pas été traitée et pourquoi.

D’une part il est difficile de restituer à l’utilisateur un ensemble d’erreurs intervenues pour son ensemble de requêtes. Imaginons le message suivant :

« Certaines suppressions n’ont pu être effectuées, pour les raisons suivantes :

- client ‘Banque de France’ : ne peut être supprimé car il existe des factures associées.

- client ‘Nokia’ : ne peut être supprimé car la date de création est antérieure de moins de 3 mois.

- client ‘Dell’ : ne peut être supprimé car … »

On pourrait, certes, réaliser le traitement dans l’application pour produire ce message de compte-rendu d’opérations groupées.

Mais mettons nous à la place de l’utilisateur qui obtient un tel message, et cherche à traiter une à une toutes ces erreurs : il imprimera sans doutes le message, et regrettera certainement de ne pas avoir supprimé les entités une à une.