Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

retour

Workflow

Workflow

L’approche process est transverse, par rapport à l’approche entités.

Tel intervenant participe à tels process de travail, et par rapport à ces process, telles tâches sont attendues de lui.

Dans telle entreprise, le responsable qualité doit valider le processus de fabrication de tout nouveau produit, après que le chef de produit l’aura défini. Sur la page d’accueil, le responsable qualité ne trouve pas un bête menu : il trouve son plan de travail, la liste des nouveaux produits de son domaine de compétence, dont le processus de fabrication a été défini et qu’il n’a pas encore validés. Il clique sur le premier, consulte le détail du produit, et procède à la validation. Le produit disparaît bien sûr de sa liste de tâches.*

Pour qu’il opère sa validation, l’application web ne doit pas lui présenter un vaste formulaire de mise à jour, au sein duquel une case le concernerait. Ce serait encore un avatar d’une approche purement ‘gestion d’entités’. L’application doit lui présenter la synthèse du produit le concernant, avec un lien intitulé ‘valider le processus de fabrication’.

Les profils utilisateur sont souvent abordés par l’informaticien en termes de droits d’accès. Selon le profil l’application rend disponible ou non telles fonctions du menu.

Cette personnalisation par les droits est loin d’être suffisante : l’approche workflow implique une personnalisation par les besoins.

A noter bien sûr que l’e-mail est un complément précieux de l’application Http, dans la mise en œuvre de workflows, particulièrement pour des utilisateurs dont l’intervention n’est pas sollicitée de manière quotidienne : il est alors intéressant que l’application puisse prévenir l’utilisateur de manière asynchrone.