Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

eZHumanCAPTCHACode reload
retour

Fenêtres multiples

Fenêtres multiples

Ceci pour plusieurs raisons :

  • Le principe du multi-fenêtrage est issu de Windows et n’appartient pas au paradigme de l’interface Web. Certes certains utilisateurs ont l’habitude d’ouvrir plusieurs fenêtres de navigateur, mais ce n’est pas le principe d’interface qui les y conduit.
  • D’autre part, et c’est essentiel :

Dans la pratique, on constate que les utilisateurs ont rarement le souhait d’ouvrir plusieurs fenêtres dans une application web, car cela compliquerait beaucoup leur perception de l’application.

En outre, les applications web contrôlent mal l’empilement des fenêtres, de sorte qu’une fenêtre passée en dessous des autres sera la plupart du temps oubliée, laissant éventuellement une transaction inachevée.

De plus l’interface web ne permet pas de définir de manière fiable une fenêtre ‘modale’. Dans les interfaces Windows, on appelle ainsi une fenêtre qui reste obligatoirement active tant qu’on ne l’a pas fermée ; on l’utilise pour des boîtes de dialogues. Sur une interface web, on contrôle difficilement quelle fenêtre est active, de sorte que l’utilisateur peut avoir activé une fenêtre pendant que l’application attend une action de sa part dans une autre fenêtre.

Rappelons-le : l’ergonomie web est par essence ‘linéaire’, c’est à dire qu’elle est basée sur le principe d’une succession de pages. A un instant donné, l’attention de l’utilisateur est focalisée sur une page et il n’a pas à se demander s’il devrait s’intéresser à autre chose.

Comme on le verra plus loin, nous acceptons une exception à cette règle de fenêtre unique, pour la gestion de l’ aide à la saisie.