Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

eZHumanCAPTCHACode reload
retour

Frames

Frames

L’utilisation des frames a été quelques temps l’un des moyens utilisés pour contourner le paradigme requête-page, en permettant à des morceaux de pages d’être réactualisés tandis que d’autres restaient inchangés. Cette actualisation partielle était vue comme un moyen d’économiser de la bande passante et donc d’améliorer la réactivité de l’interface.

Mais, on l’a vu, le poids des pages est rarement le facteur déterminant dans la performances d’applications web. Economiser 15% en évitant de rafraîchir une partie de la page n’aura pas une incidence visible sur les performances. De plus il existe d’autres techniques pour conserver une partie de page en cache du navigateur sans recourir à des frames.

Les frames peuvent être utilisées sans inconvénient – mais sans bénéfice important - lorsqu’une partie de la page, typiquement un bandeau et un menu est totalement fixe.

Entre autres inconvénients, l’usage des frames casse le principe de correspondance URL – Page. Il s’ensuit différents dysfonctionnements dans la navigation, la mémorisation d’URLs en tant que signets ( bookmarks), ou bien l’indexation par des moteurs de recherche.