Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

eZHumanCAPTCHACode reload
retour

La page

La page

L’ergonomie web a pour fondement la notion de page.

Par paradigme d’interface, on entend la représentation que l’utilisateur se fait – parfois inconsciemment – de l’interface. L’utilisateur perçoit qu’en cliquant sur des liens il adresse des requêtes à l’application, et que celle-ci répond à ces requêtes en lui adressant les pages correspondantes.

Tout ce qui casse ce paradigme va déstabiliser l’utilisateur. On pourrait tenter par exemple de gérer des onglets au sein d’une page, qui feront apparaître instantanément plusieurs pavés différents au même endroit de la page. En première analyse, il semble que ce contournement habile de la contrainte requête-page facilitera la vie de l’utilisateur, lui permettant comme il le ferait dans Windows, de passer d’un onglet à l’autre sans le moindre délai. En réalité cette technique risque de casser la logique de l’interface, la compréhension que s’en fait l’utilisateur. « J’ai saisi une valeur dans un onglet, j’ai changé d’onglet, ma saisie est-elle enregistrée ? » Je n’en sais rien parce que je ne sais plus quand (et si) ma requête a été envoyée.