Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

retour

Présentation des résultats

Présentation des résultats

Présentation de la perception de l'évolution des CMS open source

Parmi les questions posées lors de l’enquête Smile, nous avons demandé l’avis des répondants sur l’évolution, fonctionnelle et technique, des CMS open source sur ces deux dernières années.

En 2012, plus de 78% l’ont jugée positive, 19% neutre et seulement 3% négative.

En 2013, le taux d’appréciations positives passe à 85%, gagnant 12% sur les avis neutres. Le taux de réponses négatives restant stable, lui, à 3%.

Screenshot from 2015-04-22 15:47:55

Analyse de SMILE :

« On voit ici la reconnaissance du marché pour les efforts des communautés et éditeurs de CMS open source à l’amélioration récurrente de leurs outils. On peut lier le renforcement de cette tendance en 2013 au travail engagé par la plupart des acteurs phares du marché pour converger vers une adoption encore plus massive des standards techniques (Framework Symfony2, Repository JCR…).»

Quelques analyses complémentaires :

On ne note pas de différence majeure à cette question selon la taille de l’entreprise (84 à 86% déclarant positif l’évolution des CMS open source).
Les différences sont plus marquées, selon le profil du répondant (86% des profils techniques déclarant positive l’évolution des CMS open source contre 91% pour les profils fonctionnels).

En revanche, l’écart constaté en 2012 entre l’avis des personnes travaillant dans les sociétés de services informatiques et celui du reste de notre échantillon c’est inversé en 2013, tout en se réduisant considérablement, avec respectivement 85,6% et 87,6% d’avis positifs.

Enfin notons une vraie différence de point de vue sur l’évolution des CMS open source entre la perception des profils décidant (tout le temps ou parfois) du choix de CMS et les autres. Si elle est moins marquée cette année sur les avis positifs : 86,5% (81% en 2012) contre 79% (59% en 2012), la tendance c’est fortement inversée pour les avis négatifs 2,5% (2,57% en 2012) contre 9,3% (1,56% en 2012). L’échantillon réduit de personnes ne participant jamais au choix de CMS dans notre panel peut toutefois expliquer ces fortes variations dans ce segment.

Présentation des fonctionnalités attendues

Dans l’enquête sur la pénétration des CMS open source, nous nous sommes intéressés aux concepts/fonctionnalités les plus importants en matière de gestion de contenus. Pour faciliter le travail de collecte et de restitution, nous avons regroupés en 2013 certaines fonctionnalités sous des ensembles plus larges.
Le regroupement a été fait ainsi :

  • Structuration du contenu :
    • Séparation fond et forme
    • Contenus structurés
    • Organisation des contenus
  • Ergonomie du back-office :
    • Qualité de l’interface de gestion
    • Interfaces en français
    • Possibilité de dépôt d’un contenu / wysiwyg
  • Processus de publication :
    • Politique de sécurité, droits & rôles
    • Contribution collaborative
    • Versionning des contenus
    • Cycle de vie d’un contenu
    • Annuaire, Identification unique
  • Expérience utilisateur en front-office :
    • Souplesse des gabarits / mise en page
    • Moteur de recherche
    • Référencement
    • Accessibilité
    • Personnalisation et animation
    • Recueil d’informations / formulaires
  • Intégration avec les réseaux sociaux :
    • Syndication
  • Niveau d'industrialisation :
    • Dimension multi-sites
    • Fonctions de portails
    • Dimension multi-canal
    • Disposer d’une API distante
  • Qualité de l'architecture technique :
    • Plugins et extensibilité
    • Performances
    • Documentation
    • Etre basé sur un framework
  • Multilinguisme
  • Autre
Screenshot from 2015-04-22 15:53:14

La structuration de contenu, à l’origine des CMS, arrive légèrement en tête en suscitant un intérêt auprès de 65% des répondants, suivi de peu par l’ergonomie du back-office (62%), la qualité de l’architecture technique (58%) et le processus de publication (54%).

Viennent ensuite l’expérience utilisateur en front-office (44,5%), le niveau d'industrialisation (36,5%), et le multilinguisme (35%).

En dernière position, l’intégration avec les réseaux sociaux recueille tout de même près de 20% d’intérêt, ce qui est loin d’être négligeable.

Analyse de SMILE :

« Le regroupement en catégorie, s’il a eu un impact positif sur le nombre de réponses obtenues rends toutefois délicate la comparaison avec les résultats de l’année dernière. On peut toutefois remarquer une meilleure répartition des attentes fonctionnelles. Aucune catégorie n’est complètement ignorée. Par ailleurs l’importance de l’attente fonctionnelle vis-à-vis des fondamentaux de la gestion de contenu se confirme et l’innovation ne semble pas être primordiale. »

Quelques analyses complémentaires :

Quelque soit la taille de l’entreprise, la structuration du contenu arrive en tête des attentes fonctionnelles.
Les petites et moyennes structures sont ensuite intéressées par :

  1.  Ergonomie du back-office
  2.  Qualité de l'architecture technique
  3.  Processus de publication

Assez naturellement les priorités s’inversent pour les grandes structures (plus de 1000 personnes) :

  1.  Processus de publication
  2.  Qualité de l'architecture technique
  3.  Ergonomie du back-office

Les profils fonctionnels sont plus en attente que la moyenne sur le multilinguisme, qu’ils font passer devant le niveau d’industrialisation.

Les profils techniques sont plus en attente que la moyenne sur la qualité de l’architecture technique qu’ils font passer avant l’ergonomie du back-office.

Présentation des CMS les plus connus

La première question de l’enquête portait sur la notoriété des CMS open source : « Quel(s) CMS connaissez-vous, au moins de réputation ? ». Il ne s’agissait pas ici de mesurer le ressenti utilisateur sur tel ou tel outil mais bien de déterminer sa popularité.

Le graphique ci-dessous présente les résultats pour l’ensemble des répondants.

Screenshot from 2015-04-22 15:57:36

On notait, en 2012 assez distinctement 3 groupes :

  • Les leaders (en popularité) : Joomla, Drupal, Wordpress, SPIP, TYPO3 et eZ Publish.
  • Les suiveurs : Jahia, CMS Made Simple, Plone, Liferay et DotNetNuke.
  • Et le reste

Il y avait un très fort décrochage entre les 6 premiers (Joomla, Drupal, WordPress, SPIP, TYPO3 et eZ Publish) et les autres CMS.
Cette analyse reste juste en 2013, mais notons qu’au sein des « Leaders », les 3 premiers, Joomla (87,55%), WordPress (85%) et Drupal (84,85%) ont creusé l’écart avec les 3 suivants SPIP (68,83%), TYPO3 (61,84%) et eZ Publish (56,08%), ces derniers perdant en pourcentage de popularité (bien que progressant en valeur absolue).
Quelques analyses complémentaires :

Les grandes structures connaissent plus que la moyenne les CMS suivants : Liferay (+25%), Jahia (+16%), Lutece (+11%) et eZ Publish (+5%). A l’inverse, elles connaissent moins que la moyenne les CMS suivants : CMS Made Simple (-11%), Concrete5 (-6%), et MODx (-5%).

Les petites structures connaissent plus que la moyenne les CMS suivants : CMS Made Simple (+15%), Wordpress (+7%), SPIP (+5%), Concrete5 (+4%) et Drupal (+4%). A l’inverse, elles connaissent moins que la moyenne les CMS suivants : Liferay (-11%), Jahia (-10%), DotNetNuke (-4%) et Lutece (-3%).

Les répondants se déclarant comme Intégrateur de solution (ex : SSII) déclarent connaitre plus de CMS (6,75 en moyenne) que le reste des sondés (6,3 en moyenne).

Présentation des CMS utilisés actuellement

Au-delà de la connaissance des votants pour un CMS, au-delà de leur préférence, nous leur avons demandé quels CMS ils utilisaient actuellement. Plusieurs choix étaient possibles.

3 graphiques sont présentés ci-dessous démontrant une approche très différente en matière de sélection de CMS entre les grandes et les petites entreprises.

Si l’on considère tout l’échantillon, on s’aperçoit que WordPress arrive loin devant avec près de 25% – WordPress serait donc utilisé par 1 sondé sur 4, un très beau score.

Joomla et Drupal ne sont pas en reste avec respectivement 17,63% et 14,64%. SPIP arrive en quatrième position avec près de 8,4% de votes, les autres outils ne dépassant pas 5%.

Notons également que la moitié des CMS (Lutece, DotNetNuke, Plone, ModX, Concrete 5, Rubedo, Umbraco, Magnolia, SilverStripe et Hippo CMS) obtiennent moins de 5% en cumulant leur score.

Si l’on regarde ces mêmes données mais du point de vue des grandes entreprises, on s’aperçoit d’une part que Drupal arrive en première position avec 22,22%, devançant ainsi WordPress (18,30%) et Joomla (12,42%), et que d’autre part, d’autres CMS tirent leurs épingles du jeu, et qu’ils sont plus nombreux sur ce segment à passer la barre des 5% : SPIP, Liferay, TYPO3, eZ Publish et Jahia. On obtient donc, pour les grandes entreprises, un paysage relativement varié.

Les petites entreprises marquent clairement leur préférence pour WordPress (39,47%) et Joomla (27,11%), et dans une moindre mesure Drupal (16,32%), SPIP (12,63%) et CMS Made Simple (6,05%). Les autres CMS n’obtiennent pas 3% de votes individuellement. Le panel obtenu est donc assez resserré et uniforme pour les petites entreprises.

Screenshot from 2015-04-22 16:01:14
Screenshot from 2015-04-22 16:01:57

Dans une première analyse, ci-dessus, nous avons cherché à observer l’évolution du pourcentage d’avis positif par rapport à l’année dernière.
On constate que Drupal, s’il perd du terrain, conserve la place de second derrière WordPress, qui creuse l’écart.
Joomla, bien que progressant légèrement cède 2 places et passe derrière Liferay et Plone qui progressent fortement en nombre d’avis positifs et gagnent ainsi respectivement 3 et 6 places.
Le taux d’avis positifs sur les autres solutions évolue moins, à l’exception de celui de DotNetNuke, qui s’il reste en queue de classement atteint maintenant un score très honorable de prés de 30%.
Le graphique ci-dessous présente les résultats complets en les classant par le pourcentage de votes positifs. WordPress, ressort très nettement en tête, suivi dans un peloton très regroupé (entre 51,22% et 51,70%) de Drupal, Liferay et Plone. Notons que, cette année, toutes les solutions obtiennent un nombre confortable de votes positifs (entre 28,38% et 68,30%).

Analyse de SMILE :

 « Les résultats de cette question sont assez représentatifs des familles de CMS, on voit ainsi d’un coté les outils professionnels dits « Enterprise » (Liferay, TYPO3, eZ Publish, Jahia, …) présents dans les grandes entreprises mais peu utilisés par les TPE et de l’autre les CMS « Grand Public » (WordPress, Joomla, Drupal, SPIP…), qui on su trouvé leur place dans toutes les tailles de structures. »

Présentation des avis par CMS

Nous avons ensuite sollicité l’avis des répondants, CMS par CMS pour leur demander leur  point de vue sur la qualité de l’outil.

Pour certains CMS (Ametys, Concrete 5, Hippo CMS, Lutece, Magnolia, ModX, Rubedo, SilverStripe, Umbraco), trop peu d’avis ont été soumis pour considérer que les votes ne soit complètement représentatifs. Nous avons donc décidé de ne pas afficher ici leur résultat.

A cette question « Quel est votre avis sur ces CMS ? », les participants avaient le choix entre 3 réponses : Négatif, Neutre et Positif. Nous aurions pu ne pas comptabiliser les avis Neutre, pour autant il s’agit d’une opinion qui est intéressante d’interpréter. Il ne s’agit pas ici de votes « sans opinion » car un choix « Pas d’avis » était disponible. Il s’agit donc d’un ensemble de votes considérant l’outil ni mauvais, ni bon.

Screenshot from 2015-04-22 16:07:43

Dans une première analyse, ci-dessus, nous avons cherché à observer l’évolution du pourcentage d’avis positif par rapport à l’année dernière.
On constate que Drupal, s’il perd du terrain, conserve la place de second derrière WordPress, qui creuse l’écart.

Joomla, bien que progressant légèrement cède 2 places et passe derrière Liferay et Plone qui progressent fortement en nombre d’avis positifs et gagnent ainsi respectivement 3 et 6 places.

Le taux d’avis positifs sur les autres solutions évolue moins, à l’exception de celui de DotNetNuke, qui s’il reste en queue de classement atteint maintenant un score très honorable de prés de 30%.
Le graphique ci-dessous présente les résultats complets en les classant par le pourcentage de votes positifs. WordPress, ressort très nettement en tête, suivi dans un peloton très regroupé (entre 51,22% et 51,70%) de Drupal, Liferay et Plone. Notons que, cette année, toutes les solutions obtiennent un nombre confortable de votes positifs (entre 28,38% et 68,30%).

Screenshot from 2015-04-22 16:10:44

Si on observe les mêmes résultats mais triés par pourcentage de votes négatifs le classement présente quelques différences notables : CMS Made Simple et Jahia gagnent plusieurs places ce qui montre que les utilisateurs ont peu de reproches à leur faire. A l’inverse si Joomla récoltait près de 45% d’avis positifs, il compte aussi un nombre important de détracteurs (23,18%) et se retrouve antépénultième.

Notons aussi que WordPress, CMS Made Simple et Drupal comptabilisent très peu de votes négatifs (moins de 10%).

Screenshot from 2015-04-22 16:12:55

Ainsi, on pourrait créer 3 groupes parmi les 6 premiers CMS en terme de notoriété (pour rappel : Joomla, Drupal, WordPress, SPIP, TYPO3 et eZ Publish) :

  • Populaires et appréciés : WordPress et Drupal (plus de 40% d’écart entre les avis positifs et négatifs)
  • Populaires aux avis partagés : Joomla et eZ Publish (plus de 20% d’écart entre les avis positifs et négatifs)
  • Populaires aux avis mitigés : SPIP et TYPO3 (moins de 20% d’écart entre les avis positifs et négatifs)

Notons toutefois que ces 6 solutions recueillent plus d’avis positifs que négatifs.

Présentation des CMS préférés (1 valeur)

Ensuite, nous avons demandé aux participants de l’enquête Smile de nous indiquer quel était leur CMS préféré. Une seule réponse était possible ce qui engageait directement le répondant.

Il ne s’agit pas ici de savoir quel CMS serait ou pas recommandé par le répondant (question suivante) mais quel est, à titre personnel, son CMS préféré. Le graphique ci-dessous présente les résultats. On observe deux faits importants : premièrement, comme l’année dernière, aucun CMS n’obtient plus de 20% de votes ; il y a des CMS qui dominent mais il n’y a pas d’hégémonie. Deuxièmement, près de 10 CMS n’obtiennent pas 1% des votes.

Screenshot from 2015-04-22 16:15:08

WordPress progresse de 6 points, passant devant Joomla et Drupal qui progressent tout de même de 1,5 et 1 point.

Quelques analyses complémentaires :

Même si les résultats sont sensiblement les mêmes d’un segment à un autre, on observe tout de même des différences très significatives selon la taille de l’entreprise. Ainsi, alors que WordPress apparait 1er dans le précédent graphique (l’ensemble des votants), c’est Drupal et Joomla qui, ex-æquos, lui volent la première place dans le classement pour les grandes entreprises (plus de 1000 salariés). Les solutions JEE enregistrent de bien meilleurs scores tout comme TYPO3.

Screenshot from 2015-04-22 16:17:33

Présentation du taux de transformation

Afin de déterminer le taux de transformation moyen d’un CMS, nous avons posé deux questions : « Quels CMS avez-vous déjà testé ? » et « Quels CMS utilisez-vous actuellement ? ». Le différentiel entre ces résultats nous permet alors de déterminer le taux de conversion d’un CMS.

Il s’agit d’être prudent en ce qui concerne cet indicateur puisque nombre de paramètres externes peuvent l’influencer comme la durée du processus de décision, le temps de mise en œuvre, etc. Il est évident que si un CMS a été testé la veille, il ne peut être en production (mis en œuvre) le lendemain.

Le graphique ci-dessous présente les résultats. Notons que nous avons écarté les CMS Ametys, Concrete 5, Hippo CMS, Lutece, Magnolia, ModX, Rubedo, SilverStripe et Umbraco, car le volume d’opinions les concernant, pour cette question, n’était pas suffisamment important (moins de 50 votes) pour être représentatif.

WordPress se démarque à 45%, la solution suivante, Liferay étant à 34%.

La moyenne des taux d’adoption est de 26%.

Screenshot from 2015-04-22 16:20:06

Quelques analyses complémentaires :

On n’observe pas d’écart similaire entre le premier et les suivants pour le segment des grandes entreprises, les 4 premiers, Drupal, Liferay, WordPress et Jahia étant assez proche (entre 32 et 37%).

Notons également que le taux d’adoption moyen des grandes entreprises (26,5%) est nettement supérieur à celui des petites entreprises (20%).

Screenshot from 2015-04-22 16:21:45

Coté Petites Entreprises, la suprématie de WordPress a près de 50% est incontestée, Joomla, le suivant se trouvant à plus 15 points d’écart.

Screenshot from 2015-04-22 16:22:52

Analyse de SMILE

« Liferay et Jahia qui obtenaient des très beaux taux de conversion au sein des grandes entreprises ont moins convaincu les petites entreprises qui les ont testés, conséquence naturelle de leurs positionnements « haut de gamme »

Présentation de la demande à venir

Au-delà de l’état des lieux présenté ci-dessus, et qui plébiscite principalement Drupal, eZ Publish, Joomla, Liferay, SPIP, TYPO3 et WordPress, quelle est la demande du marché ?

Cette question « Quel(s) CMS envisagez-vous de tester ? » présente les CMS que les votants souhaitent tester, découvrir. Notons que près de 55% des votants ont déclaré vouloir tester un ou plusieurs CMS.

Screenshot from 2015-04-22 16:26:09
Screenshot from 2015-04-22 16:27:03