Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

eZHumanCAPTCHACode reload
retour

Formule de PR

Formule de PR

Elle s'exprime comme ceci :

P = 0,15 + 0,85 x (P1/C1 + P2/C2 + P3/C3 + P4/C4 + … Pn/Cn )

Dans cette formule :

  • P est le ‘PR’ d’une page donnée en valeur brute, non logarithmique
  • P1, P2, P3, P4, … Pn représentent les ‘PR’ des pages qui ont un lien vers cette page.
  • C1, C2, C3, C4, … Cn représentent respectivement le nombre de liens sortants depuis les pages P1, P2, P3, P4, … Pn, c’est-à-dire que pour chaque page, comme on l’a vu, le poids du vote est divisé par le nombre de liens : la page répartit son vote sur les différentes pages auxquelles elle fait référence.

Les coefficients 0,15 et 0,85 sont des facteurs de pondération qui assurent que toute page possède un PR minimum de 0,15. Cela revient à dire que le PR d’une page provient à 85% des liens entrants, les 15% restant étant une valeur minimale considérée acquise.

Le ‘PR’ ainsi calculé n’est pas un nombre entre 1 et 10 : il est pratiquement illimité. Supposons que 1000 pages aient un lien vers une page A, et que ces pages elles-mêmes n’aient aucun lien entrant (en anglais, backlink) et un unique lien sortant, celui qui pointe vers la page A.

Les 1000 pages en question ont donc chacune un PR de 0,15, et le PR de la page A s’exprime ainsi :

PA = 0,15 + 0,85 * (0,15 + 0,15 + …+ 0,15)

= 0,15 + 0,85 * 0,15 * 1000

= 127,65

Imaginons maintenant que cette page A, dont le PR vaut 127,65 ait un lien vers une page B. Le PR de la page B s’écrit alors :

PB= 0,15 + 0,85 * ( 127,65 )

= 108,65.

On constate que ce lien de A vers B a énormément contribué au PR de B, d’avantage que le l’auraient fait 700 pages de PR égal à 0,15. Autrement dit, les 1000 liens entrants vers la page A ont en quelque sorte propagé leur apport, leur vote, à la page B.

Ces calculs sont en théorie appliqués à l’ensemble du gigantesque réseau de pages et de liens que constituent le web. Certains sites ont des centaines de milliers de liens entrants, par exemple www.apache.org, ou bien www.google.com, et bénéficient donc d’un PR maximum. Sa valeur ne nous est pas exactement connue, mais elle se chiffre vraisemblablement en milliards. Par construction, le PR maximum est ensuite converti sur une échelle logarithmique allant de 1 à 10. Si l’on suppose par exemple que le site le plus référencé a un PR de 1010, c’est-à-dire 10 milliards, alors il y a un facteur 10 entre chaque numéro de PR. Autrement dit un site avec un PR5 a en fait un PR dix fois supérieur à celui qui n’aura que PR4.

Une autre manière de traduire cela, par rapport à l’apport que peuvent avoir des liens entrants vers votre site s’exprime ainsi : un lien entrant depuis un site de PR6 améliore votre propre PR autant que 100 liens entrants depuis 100 pages de PR4. C’est la traduction d’une échelle logarithmique, et il est bon de s’en imprégner. C’est aussi ce qui fait qu’il n’est pas facile de tricher : 1000 pages sans intérêt pointant vers votre page d’accueil ne lui apporteront pas plus qu’un seul lien depuis une page PR3.