Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

eZHumanCAPTCHACode reload

T3UNI15 - Retour sur l’université TYPO3 2015

Cet événement annuel regroupe à Annecy les différents intégrateurs et utilisateurs du CMS TYPO3. La ville devient pour quelques jours un lieu d'échange autour de la solution: conférences et ateliers permettent à chacun de partager les innovations, les problématiques et leur vision de l'outil.
Cette édition 2015 fut l’occasion pour Smile d’animer pour la seconde fois une conférence et de partager notre expérience avec la communauté francophone TYPO3

La conférence d’introduction fût l'occasion de retrouver Mathias Schreiber (product owner de TYPO3 v7) pour la seconde fois ce mois-ci, juste après le Code Sprint organiséchezSmile. Lors de sa présentationmêlantrétrospective, auto-critique et réponses aux besoins des utilisateurs de TYPO3, Mathias a su donner une vision claire de l'avenir proche de la solution et de la dynamique animant la communauté.

On y découvre ainsi le souhait de simplifier la distinction des produits, leur communication et leurs orientations ayant mené l'ex-TYPO3 Neos à devenir un projet indépendant. Après un focus sur le chemin parcouru avec la version 6.2 de TYPO3, c'est sur la toute récente branche 7.x que se sont portées nos attentions.

La gestion Agile du projet 7.x menée depuis bientôt 1 an a permis des sorties régulières et l'introduction de nouveaux outils fluidifie les échanges des contributeurs du projet. Si ces points sont particulièrement visible de l'intérieur du projet, il en est d'autres qui nous touchent plus directement en tantqu'utilisateurset intégrateurs de la solution. Les directions retenues sont essentiellement la simplification et la fiabilisation chère aux entreprises. Aussi pour les éditeurs la plus grosse nouveauté est l'arrivée d'un Frontend Editing remis à neuf tandis que pour les intégrateurs l'industrialisation de plusieurs tâches, dont les workflows de déploiement, est une avancée appréciable.

En conclusion une vision à long terme évoque les idées qui animeront peut être les versions futures de TYPO3. S'il est encore un peu tôt pour en parler ici, vous pourrez les retrouver directement dans laprésentationde Mathias Schreiber.

Transition aisée, la journée se poursuit sur le thème du développement Agile. Au delà des bases et principes de l’agilité cette conférence propose un retour d’expérience sur ce qui fait la “vraie” agilité, son intérêt et les projets auxquels elle s’applique.

Les points ainsi mis en avant sont la production itérative et incrémentale, l’enrichissement des fonctionnalités et la priorisation des tâches. En compléments plusieurs focus sur la description du produit par “Story mapping” qui permet de se concentrer sur l’usage et de mieux se projeter sur les utilisateurs finaux; le planning poker impliquant les équipes dans l’estimation collaborative de la charge et l’approcheMVP visant à livrer un produit viable le plus rapidement possible.

Et TYPO3 dans tout ça ? S’il n’est pas spécialement au coeur de la conférence, il n’y a aucune contre indication à réaliser un projet TYPO3 selon la méthode Agile, notre expérience Smilienne en est la preuve.

En conclusion de cette première journée une conférence axée “commerce” apporte un éclairage sur la marché du CMS. Largement appuyé par les chiffres des livres blancs “Enquête CMS” et “Choisir un CMS”, on y découvre la situation de TYPO3 dans un marché concurentiel (1200 CMS référencés sur CMS Matrix): des points forts sont nombreux (workspace et workflow, sécurité, modularité, communauté…) et des faiblesses qui perdurent: complexité d’administration et absence de distributions prêtes à l’emploi.
C’est le talent des intégrateurs qui doit ici faire la différence: paramétrer correctement l’outil pour le rendre simple et adapté aux besoins du client - une tâche essentielle souvent sous-estimée.

La seconde journée débute surune série d’ateliers adressésà ceuxsouhaitant découvrir certains aspects du monde TYPO3: découverte générale et utilisation, installation de Neos ou développement grâce au framework Extbase/Fluid.

Elle se poursuit sur une après-midi de conférences techniques; à savoir "TYPO3 et la sécurité", "Usines à site, déploiement de site à la volée" pour s'achever sur la conférence Smile "Architectures hautes performances et TYPO3".

La conférence “TYPO3 et la sécurité” prend la forme d’un “story telling” mélant les cotés “pirate” et “admin”. Nous balayons les cibles d’attaque, les actions préventives ou correctives. Sans être propre à TYPO3, cette revue reprend les bonnes pratiques en matières de sécurité web.

Nous enchaînons sur la présentation d’une nouvelle extension TYPO3 d’usine à site. Entièrement développée sur le framework Extbase, elle s’intègre à la version 6.2 de TYPO3, la compatibilité 7.x étant prévue sous peu. Son principe est simple: dupliquer des arborescences “modèle” en quelques clics. La configuration est alors gérée par l’outil suivant un scénario défini par l’administrateur.

L’extension, d’ores et déjà disponible sur le TER, semble prometteuse et à même de répondre au besoin de plus en plus présent d’usine à site. Nous vous invitons d’ailleurs à jeter un oeil à la conférence Web Factory organisée récemment par Smile.

Conclusion en beauté avec une conférence Smile sur le thème des architectures TYPO3 Hautes Performances. Au travers de cette présentation nous balayons les outils et meilleures pratiques pour garantir des performances optimales dans une architecture web intégrant TYPO3.  

ig11

Du frontend à l’architecture d’hébergement, en passant par le coeur de TYPO3 tout y passe. Sans pour autant entrer dans le détail (format de 45 minutes oblige) nous donnons l'intérêt de chaque opération et un point de départ pour sa mise en place.
Indirectement, il s’agit d’un retour d’expérience sur la mise en place de sites TYPO3 au sein d’architectures distribuées et devant absorber des pics de charge.

La dernière matinée reprend le principe des ateliers avant de conclure sur un sondage afin d’évaluer les attentes pour la prochaine T3UNI. Il en ressort le souhait d’une UNI plus longue, plus riche en sujets. Nous ne pouvons qu’approuver cet élan et espérons être au rendez-vous d’une T3UNI16 capable de combler notre boulimie de TYPO3.

Liens:

Romain Leleu
Auteur de l’article

Romain Leleu

Responsable technique

Avis des internautes

comments powered by Disqus